. Le Comité d’Initiative contre la Drépanocytose (CID/Burkina) | Atelier Drépano

Le Comité d’Initiative contre la Drépanocytose (CID) au Burkina Faso

 

 

CREATION DU CID/Burkina :

En 2006 – Récépissé N° 2006- 129/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC du 21/03/2006
Siège basé à Ouagadougou

 OBJECTIFS STATUTAIRES

Développer un plaidoyer en vue d’une meilleure prise en compte, par les services publics de santé, des préoccupations des personnes souffrant de la drépanocytose.

Sensibiliser l’opinion publique afin de l’informer sur les questions liées à la drépanocytose, et de l’amener à s’impliquer activement dans les stratégies de lutte contre ce problème de santé publique.

Contribuer à la mise en place de mesures de diagnostic et de prise en charge précoces des cas de drépanocytose, ainsi que de traitement des complications de la maladie.

 BUREAU
  • Coordinateur national
  • Responsable de la Division interventions
  • Responsable de la Division communication et mobilisation sociale
  • Trésorière
PARTENAIRES TECHNIQUES & FINANCIERS
  • Ministère de la santé
  • Plan Burkina
  • Gouvernement de la Principauté de Monaco
  • DREPAVIE
  • Fondation Fabre
 PRINCIPALES REALISATIONS
  • Renforcement du cadre institutionnel
  • Association enregistrée le 12/05/06 à la DEP/MS
  • Convention de collaboration signée avec le MS le 11/10/06
  • Outils d’identification du CID/Burkina
  • Signature de 07 conventions de partenariat et de financement
  • Adhésion à l’Organisation Internationale de lutte contre la drépanocytose (OILD)
  • Communication & Mobilisation sociale
  • Séances d’animations sur la drépanocytose en milieu scolaires au profit de élèves et du grand public
  • Constitution d’archives audio visuels
  • Production de fiches techniques, banderoles et dépliants de sensibilisation sur la drépanocytos
  • Amélioration de la prise en charge de la drépanocytose
  • Dépistage gratuit de 1000 personnes en majorité des enfants (élèves)
  • 400 agents de santé formés au dépistage et à la prise en charge de la drépanocytos
  • 150 parents drépanocytaires formés issus de différentes provinces
  • Tenue d’un atelier de réflexion sur l’accès aux médicaments par les drépanocytaires (Financement Principauté de Monaco)
  • Participation à la table ronde sur la drépanocytose en décembre 2011 (Congrès ANAPSA)
  • Organisation du séminaire de formation des médecins
 ACQUIS MAJEURS
  • Ancrage institutionnel et crédibilité de plus en plus confirmés auprès des partenaires techniques & financiers
  • Bonne expertise endogène sur la drépanocytose
  • Espoir pour les malades qui souffrent en silence
 DIFFICULTÉS MAJEURES
  • Absence de siège du CID/B
  • Difficultés dans la mobilisation des ressources financières ;
  • Manque d’appui socio-économique aux malades
 PERSPECTIVES
  • Acquisition d’un siège équipé pour le CID/Burkina
  • Création d’un centre d’information sur la drépanocytose disposant d’un numéro vert pour renseigner les malades et la population
  • Mise en place d’un réseau de médecins référents pour le contrôle de la drépanocytose au Burkina
  • Elaboration d’un plan stratégique du CID/Burkina & d’un manuel de procédure (en cours)
  • Plaidoyer pour un soutien socio économique aux malades ;
  • Création d’un fonds d’appui aux malades (complications ophtalmologiques et osseuses/articulaires de la drépanocytose)
  • Mise en place progressive des antennes régionales du CID/Burkina
  • Création d’un Centre de Référence de la Drépanocytose au Burkina
  • Etude sur l’épidémiologie de la drépanocytose au Burkina
  • Elaboration de normes et protocoles de PEC de la drépanocytose au Burkina Faso en collaboration avec le Ministère de la Santé
  • Création de partenariats avec des centres spécialisés de PEC de la drépanocytose afin de faciliter leur accès aux malades du Burkina
 CONCLUSION

Après cinq années d’existence, le CID/BF se doit de renforcer son organisation et sa planification en se dotant d’un plan stratégique pour répondre aux défis qui lui font face et l’espoir placé en lui par les malades.

Compte tenu de la jeunesse du CID/BF et des ressources limitées de l’association, plusieurs activités prévues n’ont pu être réalisées.

Toutefois, le bilan des actions menées a permis de confirmer la nécessité de l’existence d’une structure comme le CID/Burkina, pour dynamiser la lutte contre la drépanocytose au BF.

 

M. Dramane BANAON, Coordonateur National

dramane.banaon@gmail.com